Aller au Forum

Retour à l'accueil

dimanche, août 7 2011

Actualites du Japon : 07 Aout 2011, A Fukushima, augmentation du taux de suicide depuis la catastrophe.

Durant le mois de Juin, le taux de suicide au Japon a fortement augmenté et plus de 16 personnes ont avoué avant de se donner la mort, que les catastrophe du 11 mars (Séisme et Tsunami) et ses prolongations (centrale de Fukushima) en étaient la cause.

Parmis ces suicides, 80% concernent les plus de 50 ans, 11 étaient des hommes et 5 des femmes.

La plupart d'entre eux étaient temporairement logés dans des centres d'accueil improvisés ou des centres d'évacuation.

D'après des notes laissées, ils ne supportaient plus de vivre alors qu'ils avaient tout perdu et ne se sentaient pas capables de reprendre une vie normale après çà.

Des médecins et des psychologues vont suivre de plus près ces centres afin d'aider d'avantage la population à avancer et prévenir ces dépressions.

sources : Tsunami-japon et Mainichi

Akihabara, Actualites du Japon et de Fukushima, 07 Aout 2011

jeudi, juillet 14 2011

Actualites du Japon : 14 juillet 2011, Fukushima était protégée par une Falaise... TEPCO l'a rasée

Une falaise de plus de 35 mètres de haut protégeait la ville de Fukushima des tsunamis il y a quelques années.

Malheureusement, TEPCO l'a faite raser lors de la construction de la centrale de Fukushima pour des raisons économiques...

Transporter l'eau de mer nécessaire au refroidissement en contournant la falaise coûtait trop cher.

Il avait donc été décidé de la raboter de 25 mètres avec l'accord de l'autorité de sureté nucléaire et des sismologues qui estimaient qu'aucun tsunami ne dépasserait les 3mètres de haut dans cette zone alors que celui du 11 Mars 2011 à provoqué des vagues de plus de 14 mètres à Fukushima.

J'en connais qui s'en mordent les doigts maintenant... sans la destruction de cette barrière naturelle, le Japon ne serait certainement pas en train de subit cette crise nucléaire.

sources : scoop.it/t/tsunami-japon et 20minutes.fr

Akihabara, Actualites du Japon et de Fukushima : 14 juillet 2011

lundi, juillet 11 2011

Actualites du Japon : 11 juillet 2011, 50% des villes côtières en danger

Une récente enquête montre que 50% des villes côtières n'ont pas de plan d'evacuation contre les tsunamis.

La demande avait déjà été effectuée en 2002, mais le gouvernement entend bien que les 99 villes restantes prévoient des plans d'evacuation et aménagent leurs communes en conséquence au plus vite.

Akihabara, Actualites du Japon et de Fukushima : 11 juillet 2011

mercredi, juin 29 2011

Actualites du Japon : 29 juin 2011, un ovni a l'origine du tsunami?

La très sérieuse chaîne de Tv indienne tv9 Indiana vient d'affirmer que le tsunami du 11 mars serait d'origine extraterrestre et en aurait la preuve.

A vous de juger : http://www.youtube.com/watch?v=LSYPFCpUDo4&feature=youtube_gdata_player

EDITION : 30 juin : J'avais vu la vidéo en petit sur l'iphone sans son...
Quand on a le son c'est encore moins crédible la musique qui accompagne ça fait pas sérieux ou alors ils y croient vraiment à fond ^^
Et d'ailleurs, on dirait que c'est pas la première fois qu'ils font ce genre d'annonce, la chaine est pas si sérieuse que prévu :p

Akihabara, Actualites du Japon et de Fukushima, 28 juin 2011


lundi, avril 25 2011

Actualites du Japon : effondrement de la production automobile Japonaise

Suite au séisme et au tsunami du 11 mars 2011, la production automobile Japonaise s'est effondrée à cause de la destruction ou l'endommagement de nombreuses usines.

Toyota par exemple (le premier constructeur mondial de véhicules) a enregistré une baisse de plus de 62% du nombre de véhicules produits le mois dernier.

Durant le mois de mars, seulement 129.491 véhicules sont sortis des usines Japonaises, ce qui représente le plus petit chiffre depuis 1976.

La production baisse mais la consommation aussi (45% au Japon, 30% dans le monde) (et heureusement d'un certain coté car sinon Toyota ne pourrait plus suivre la demande ce qui entrainerait une hausse des prix)

Toyota a suspendu la production pour quelques temps et un retour à la normale est prévu pour novembre ou décembre.

Honda connait les mêmes difficultés et fonctionnera à 50% jusqu'à fin juin minimum et Nissan n'a pas communiqué de dates de ralentissement ou de reprise, mais a diminué sa production de 50% environ.

lundi, avril 11 2011

Japon : Nouveau séisme et Evacuations

Un nouveau séisme à été ressenti aujourd'hui au Japon, d'une magnitude de 7,1, 1 mois jour pour jour après le séisme et le tsunami géant qui ont ravagés le Japon le 11 mars 2011

Une alerte au Tsunami avait été déclenchée mais à été annulée quelques minutes plus tard.

La centrale de Fukushima à ainsi été évacuée quelques minutes puis les travaux ont repris.

L'aéroport national de Tokyo a lui aussi fermé ses portes et retardé les atterrissages le temps que la secousse se passe

Pas de dégâts matériels constatés pour le moment, on aura surement des informations supplémentaires demain.

Un décès à été déclaré, il s'agit d'une jeune fille de 16 ans retrouvée dans les débris d'une maison.

Yukio Edano, le secrétaire général du gouvernement à indiqué aujourd'hui que 5 villes allaient devoir etre évacuées au delà de la zone de 30km car des niveaux potentiellement dangereux de radioactivité auraient étés détectés.

Il a déclaré qu'il n'y avait pas d'urgence, mais qu'il s'inquiétait des effets sur le long terme et que ceux qui avaient l'occasion de partir ne devaient pas hésiter.

Du coté des populations, certains commencent à s"impatienter du manque d'informations et de clarté des médias.

"Nous n'avons aucun projet pour l'avenir. Nous ne pouvons même pas commencer à y réfléchir parce que nous ne savons pas combien de temps cela va durer, ni combien de temps nous devrons rester dans ces refuges", confie Atsushi Yanai, un ouvrier du bâtiment âgé de 55 ans

Sa maison n'a pas été touchée par le tsunami mais il ne peut pas y accéder à cause de la zone d'exclusion autour de la centrale.

jeudi, avril 7 2011

Nouveau séisme au Japon : peu de dégats

Un séisme d'une intensité de 7.4 sur l'échelle de Richter a eu lieu cet après midi au Japon.

Heureusement, il n'y a eu que très peut de dégâts et apparemment aucun blessé n'a été déclaré (seule conséquence, certains quartiers ont eu des légères coupures d'électricité, comme le montre l'image ci dessus, un quartier de Yamagata).

Le séisme s'est déclaré à 26km de profondeur et son épicentre se situait à 66 km au large de Sendai et à 116 km de Fukushima.

Aucun dégât constaté non plus sur la centrale de Fukushima, dont les employés continuent à injecter de l'azote afin d'empêcher les risques d'explosion.

Une alerte au tsunami avait été déclenchée mais il n'y a finalement pas eu de vague importante.

mardi, avril 5 2011

Japon : un pêcheur a préféré foncer vers le tsunami

Un pêcheur Japonais a préféré foncer vers le tsunami avec son bateau plutôt que d'aller se réfugier sur les hauteurs Susumu Shugawara avait compris

que s'il laissait le Tsunami détruire sa flotte, son île serait totalement isolée pendant plusieurs semaines.

Il a donc opté pour la solution la plus dangereuse pour lui : foncer vers la vague en priant pour que son bateau résiste.

En mer, certaines vagues dépassaient les 20 mètres de haut soit 3 fois plus que ce pour quoi son embarcation a été conçue.

Chance ou destin, qu'importe, il s'en est sorti et il se charge du ravitaillement de l'île depuis le 11 mars. Il a ainsi permi a plusieurs centaines de personnes d'être allimentés en eau et nourriture depuis le tremblement de terre et le Tsunami du 11 mars.

Cet homme est désormais considéré comme un véritable héros dans tout le Japon et dans ces temps de crise, un héros de plus c'est pas négligeable.

samedi, avril 2 2011

Japon : un chien retrouvé vicant, 21 jours après la catastrophe

Bonne nouvelle du jour :

Un chien vient d'être secouru, 21 jours après le tsunami, flottant sur un morceau de toit, à 2km du rivage.

Les garde cotes un d'abord tenté de l'hélitreuiller, mais l'animal apeuré par le bruit de l'hélicoptère à préféré sauter dans l'eau.

Les gardes côte ont finalement apprêté un bateau pour le récupérer à l'aide d'un filet de pêche et il semblerait que le chien se porte bien.

"Le chien, de couleur foncée et de taille moyenne et porte un collier, mais il n'y a aucune autre indication permettant d'identifier son propriétaire. Il est très doux et a l'air en forme. Il mange des biscuits et des saucisses", a déclaré le responsable des garde-côtes.

mardi, mars 22 2011

Le Japon poursuit sa course contre la montre (SUITE)

Les travaux reprennent à la centrale de Fukushima.

Hier, une partie du personnel avait du évacuer préventivement, ils ont pu y retourner aujourd'hui.

L'électricité est depuis quelques temps rétablie dans les 6 réacteurs, mais les systèmes de refroidissement ne sont toujours pas opérationnels.

Les un des centre de controle est  maintenant opérationnel et les techniciens vont ainsi pouvoir avoir des données plus précises sur les réacteurs.

Depuis le début de la semaine, la pluie a cloué au sol les hélicoptères qui acheminent des produits de première nécessité et les autorités n'ont pu utiliser que la route pour ces livraisons, selon l'OCHA (Bureau de coordination des Affaires humanitaires des Nations unies). Et les problèmes d'accès à l'eau "demeurent préoccupants" dans 11 préfectures d'après Francis Markus, membre de la délégation de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge à Tokyo.

Malgré ça, la situation s'améliore légèrement.

Les doses de radioactivité mesurées sur les passagers français rentrant du Japon sont extrêmement faibles et sans conséquence sur leur santé, a dit hier l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN).

Patrick Gourmelon, directeur de la radioprotection de l'homme à l'IRSN déclare : "Les doses sont extrêmement faibles (...), en tant que spécialiste, je peux vous dire qu'on ne s'attend pas à des conséquences sanitaires sur les personnes qui ont été mesurées"

Concernant l'arrivée du nuage radioactif en France métropolitaine dans les prochains jours, Patrick Gourmelon a estimé qu'il n'y aurait aucun impact sanitaire.

"Il n'y a pas de précaution particulière à prendre (...), les enfants peuvent sortir, c'est inutile de se précipiter dans les pharmacies pour demander des comprimés d'iode, on peut consommer l'eau", a-t-il dit.

dimanche, mars 20 2011

Japon : 2 survivants retrouvés

Aujourd'hui, 2 survivants ont étés retrouvés sous les décombres dans la ville d'Ishinomaki, l'une des villes les plus endommagées par le séisme et le Tsunami.

Une femme de 80 ans accompagnées d'un jeune de 16 ans ont donc étés récupérés par hélicoptère ce matin, ils étaient en légère hypothermie mais allez bien.

Les sauveteurs avaient quasiment abandonné l'espoir de retrouver des survivants et cela prouve qu'il ne faut jamais abandonner, même 9 jours après.

Aux dernières nouvelles, nous en sommes à 8133 morts et 12233 disparus, selon un bilan provisoire rendu public par la police nationale.

En ce moment il est assez difficile d'obtenir des actualités du Japon fiable et surtout en temps réel car une grande partie des médias commence à s'y désintéresser et préfèrent parler des opérations en Libye, mais nous allons faire notre possible pour vous tenir informé au mieux de la situation Japonaise

samedi, mars 19 2011

Japon : Rétablissement de l'électricité

Le Japon déclare que l'électricité devrait être rétablie aujourd'hui dans les réacteurs numéro 1, 2, 5 et 6.

Les réacteurs 3 et 4 posent plus de problèmes, certainement car c'est là que la radioactivité est la plus élevée. Pour ces deux là, il faudra certainement attendre dimanche ce qui est plutôt inquiétant étant donnée qu'il s'agit des deux réacteurs nécessitant le plus de refroidissement.

D'après le premier ministre Naoto Kan il s'agit d'une course contre la montre, il faut rétablir l'électricité au plus vite.

Si le système de refroidissement redevient opérationnel dans les réacteurs 1,2,5 et 6, les autorités pourront concentrer leurs forces sur les deux restants.

En attendant la remise en état complète, les Japonais suggèrent d'arroser les réacteurs 24h sur 24 et ne plus arrêter durant la nuit afin de limiter encore d'avantage les risques.

Niveau politique, le premier ministre à demandé au chef de l'opposition au parti de devenir vice premier ministre temporairement afin d'aider les Japonais à gérer la crise, celui ci à refusé l'offre. (Il va surement être très mal vu par les Japonais dans les jours qui suivent)

Des niveaux anormalement élevés de radioactivité ont été relevés dans du lait et des épinards dans les préfectures de Fukushima et d'Ibaraki, ce qui est à mon avis plutôt logique vu les circonstances. La radioactivité est cependant toujours ciblée sur les 30Km autour de Fukushima, Tokyo connait certes une radioactivité supérieure à d'habitude, mais rien d'inquietant pour le moment.

Les habitants sont toujours conviés à rester chez eux par mesure de prévention mais le gouvernement n'a rien imposé, jugeant que ce n'était pas une obligation pour le moment.

On peut d'ailleurs dans les rues de Tokyo voir des Japonais aller faire les courses et des enfants jouent dans les parcs bien qu'évidement, les rues sont beaucoup moins fréquentées qu'à l'accoutumée.

Du coté du Séisme et du Tsunami, le bilan est actuellement 7200 morts et 11000 disparus, ce bilan est malheureusement provisoire car la mer rejette des corps sur la plage chaque heures.

De nombreux Japonais sont toujours isolés et manquent d'eau et de nourriture car les secours ne parviennent pas à les rejoindre efficacement. D'autres sont toujours dans des centres d'accueil improvisés mais manquent aussi de chauffage et de vivres.

Le témoignage de l'un d'entre eux nous disait ceci : "En ce moment, un demi bol de riz et un bol de soupe miso est un luxe, pour la plupart des repas c'est une tranche de pain pour 3 personnes"

jeudi, mars 17 2011

Les Victimes du Tsunami abandonnées

Avec ce qui se passe actuellement au Japon, les populations touchées par le séisme et le tsunami se sentent abandonnées.

En effet, l'état concentre tous ses efforts pour maintenir une situation à peu près stable autour des centrales, et les réfugiés passent au second plan.

A Minami Soma, une commune Japonaise située à 30Km de Fukushima (à la limite de la zone de confinement), le Maire lance un "Appel à l'aide".

Les habitants sont conviés à rester calfeutrés chez eux tandis que la ville semble avoir étée oubliée. Il affirme (je cite) : "Plus aucun secours n'arrive, ni médicaments, ni essence, ni kérosène. Nous sommes isolés"

De nombreux habitants osent sortir de chez eux afin de fouiller les décombres à la recherche de leurs proches, famille, amis...

Certains tente de fuir la ville ou aller "plus loin".. mais pour aller ou ?

Il semblerait que personne ne leur dise quoi faire, ou aller.

Il n'y a plus de carburant et il semblerait qu'aucune navette ou train ne vienne prendre des passagers car de nombreuses routes sont coupées, les journaux locaux qui consacrent des pages aux messages des lecteurs sont emplis de messages de détresse envoyés par mail ou fax quand l'électricité le permet.

Il fait -4°C, dans une zone ou les bâtiments sont rasés ou très abimés, il est difficile de maintenir une température correcte, surtout sans électricité, ceux qui décident de partir à pied ne savent pas ou aller ni combien de temps ils vont devoir marcher.

Il semblerait que plus de 20.000 personnes soient isolées de la sorte sans eau ni nourriture. Seuls les hélicoptères peuvent venir les chercher mais les passages se font trop rares.

Plus de 500.000 personnes ont tout de même trouvé refuge dans des centres d'accueil ouverts par les autorités (Salles de fêtes, gymnases...), eux ont la chance d'avoir un peu de nourriture, mais pour le froid, il faut se serrer.

Le manque d'essence empêche les secours d'arriver jusqu'à eux et les camions de transport ont peur de s'approcher de la zone radioactive.

Nombreux sont ceux qui demandent à l'état de s'impliquer d'avantage et de ne pas les oublier. Ils veulent savoir quoi faire, ou aller...

mercredi, mars 16 2011

Japon : La catastrophe nucléaire de plus en plus proche.

La radioactivité au Japon a considérablement augmenté aux alentours de la centrale de Fukushima, et jusqu'à Tokyo.

Dans le nord de Tokyo, la radioactivité mesurée était de 300 fois supérieure à la normale ce matin mais d'après les autorités, il n'y a pas de réel danger pour la santé pour le moment au delà de 30K autour de la centrale

Ce matin, les réacteurs 5 et 6 ont commencé à montrer des signes de surchauffe, et un hélicoptère transportant de l'eau à été envoyé pour déverser le liquide sur le réacteur numéro 4 et ainsi le refroidir.

Sa mission a échoué car la forte radioactivité au dessus de la centrale l'a empêché d'approcher suffisamment.

Je n'étais pas au courant que la radioactivité pouvait perturber les instruments de vol et si c'est pour le danger d'exposition des pilotes une bonne combinaison devrait suffire si l'exposition n'est pas prolongée, d'autant plus que les techniciens à l'intérieur de la centrale doivent recevoir beaucoup plus de radiations... Je vais donc essayer de me renseigner un peu plus et éditer le message.

Un camion citerne a lui aussi essayé de s'approcher afin d'apporter une grosse quantité d'eau mais on ne sait pas encore s'il a réussi.

Selon un responsable de l'agence, vers 10H45 le niveau de radiation autour de la porte d'entrée est monté à 6,4 millisieverts. A 10H54, ce niveau est retombé à 2,9 millisieverts » ce qui est plutôt bon signe.

En revanche, Chaque réacteur  possède une piscine de stockage de combustible usé, c'est en fait là que sont entreposé les déchets radioactifs. Leur radiation n'est plus suffisante pour être utilisé dans le coeur, mais est encore assez forte pour nécessiter que les déchets soient stockés dans un piscine d'eau pendant encore des 10aines d'années afin des les "décharger".

Etant donnée que ces déchets sont inertes, ils ne produisent que très peu de radiation dans leur état et il n'y a pas d'enceinte de confinement autour, mais si la température monte et qu'une explosion a lieu dans cette piscine, une grande partie de déchets radioactifs vont être expulsés à l'air libre de manière très inquiétante.

Point positif, les vents soufflent actuellement en direction du Pacifique, limitant ainsi les retombées sur le Japon.

Tant qu'on est sur la météo, au Japon aujourd'hui, il a neigé toute la journée. C'est à double tranchant.

D'un coté, celà rend beaucoup plus difficile la recherche de survivants suite au Séisme et au Tsunami et les éventuels survivants risque de ne pas tenir longtemps sous des températures aussi faibles (là il est 18h chez nous, il fait grosso modo 15°C, mais à Tokyo, il est 2h du matin et les températures de la journée ont oscillé entre -2 et 5°C).

D'un autre coté, ces températures basses contribuent à empêcher le réchauffement des réacteurs, même si cette contribution est minime elle apporte un avantage non négligeable.

vendredi, mars 11 2011

Séisme au Japon, suite des intempéries

Nous avons désormais un peu plus d'informations, on compte à présent près de 300 morts et plus de 250 disparus.

Le séisme a été ressenti jusqu'à Pékin et le Centre américain de surveillance des tsunamis a étendu l'alerte à toutes les côtes du Pacifique, y compris celles de l'Australie et de l'Amérique du Sud. Des évacuations ont commencé en Californie, et dans les comptés de Del Norte et San Mateo

La plupart des centrales nucléaires ont étés arrêtés préventivement mais le gouvernement à déclaré une situation d'urgence nucléaire bien qu'officiellement, aucune fuite radioactive n'ait été détectée.

Six mille habitants des environs d'une centrale nucléaire en feu de la préfecture de Fukushima ont étés évacués en urgence par les troupes d'Autodéfense Japonaise (l'armée), mais il semblerait que ce feu ait été correctement maitrisé

De nombreux complexes pétrochimiques sont encore en feu

Heureusement, les installations Japonaises sont conçue pour résister mieux aux séisme et que les Japonais sont "entrainés" à réagir efficacement dans ce genre de situation, il faut savoir que si un séisme de la même ampleur se déclanchait en France, plus de 90% des bâtiments (maisons, immeubles, complexes..) seraient réduits en poussière en quelques minutes et que les pertes humaines seraient considérables.

EDITION : 20h30.

Je viens d'apprendre qu'un nouveau séisme vient d'avoir lieu, heureusement d'amplitude beaucoup plus basse (6.6), d'autres devraient se produire durant les heures qui suivent, mais devraient être moins dévastateurs.

- page 1 de 2