Aller au Forum

Retour à l'accueil

samedi, mai 21 2011

Actualites du Japon : 21 mai 2011,le président de TEPCO démissionne et la plateforme arrive à Fukushima

Le president de TEPCO vient de donner sa démission.

Cette information de Fukushima est parue hier soir.

Face à la crise sans précédent que connait le Japon, et devant la dette faramineuse dont il est considéré responsable, le directeur de TEPCO n'a pas supporté le stress et a préféré démissionner.

Ce matin, une grand plateforme flottante est arrivée dans le port de Fukushima.

Il s'agit d'une énorme barge envoyée par la municipalité de Shizuoka et offerte à la compagnie TEPCO.

Elle mesure 136 mètres par 46 mètres et peut contenir jusqu'à 10.000 tonnes d'eau.

Elle sera normalement utilisée pour stocker l'eau radioactive à évacuer.

Cela me fait penser à autre chose, la plateforme de décontamination que les Russes devaient envoyer, elle est passée ou?

source : scoop.it/t/tsunami-japon

Akihabara, Actualites du Japon et de Fukushima, 21 mai 2011

mardi, mai 17 2011

Actualites Japon : 17 mai 2011, Le pire est en train d'arriver à Fukushima

A Fukushima, la situation s'aggrave à mesure que le temps passe.

A l'heure actuelle, le coeur partiellement fondu est peut être en train de percer le fond de la cuve.

La température au fond de la cuve est supérieure à 120 degrés et il est de plus en plus probable qu'une partie du combustible radioactif ait fondu, formant une boule de Corium (un concentré de combustible radioactif)

Le directeur de TEPCO a avoué que le fond de la cuve était certainement percé (mais aucune preuve ne le montre réellement), et que la situation était loin d'être sous contrôle 

Cette boule de Corium est une sorte d’agglomération de métal en fusion, qui de part sa température et sa masse pourrait totalement percer le fond de la cuve, puis la dalle en, béton, la roche et enfin s'enfoncer profondément sous la terre, provoquant un désastre écologique.

Le gouvernement Japonais à aussi annoncé il y a quelques jours la construction d'un sarcophage au dessus de la centrale, comme à Tchernobyl pour limiter la pollution de l'air.

Source : 20minutes.fr

Akihabara, Actualites du Japon et de Fukushima, 17 mai 2011

mercredi, mai 4 2011

Actualites du Japon : refroidissement des réacteurs de Fukushima

Japon radioactivité

A Fukushima, les opérations de refroidissement des réacteurs reprennent.

TEPCO a installé des tentes aux abords de la centrale qui serviront de zone de décontamination.

Des turbines et Des extracteurs d'air équipés de filtres sont installés sur le réacteur numéro 1 afin de diminuer grandement la radioactivité présente.

Les techniciens devraient rapidement pouvoir se reconcentrer sur l'objectif numéro 1 qui est le refroidissement efficace des réacteurs

Ce matin, on pouvait distinguer un peu de fumée au dessus d'un des réacteurs.

mardi, mai 3 2011

Actualites Japon : La responsabilité de TEPCO doit être ecartee

C'est ce qu'affirme le responsable du patronat Japonais qui prend la défense de TEPCO en expliquant qu'iln'ont fait qu'appliquer les normes donnée par l'Etat.

Lisez l'article complet sur lemonde.fr

vendredi, avril 22 2011

Les techniciens de Fukushima à la limite de leur résistance

Takeshi Tanigawa, un médecin épidémiologique s'est entretenu avec 80 techniciens de Fukushima au Japon afin d'en savoir plus sur leur état de santé.

Il révèle au journal l'Associated Press lors d'un interview téléphonique les informations qu'il a obtenu.

Voici une partie de ce qu'il explique :

Les techniciens ne peuvent pas se reposer correctement.

Durant leur temps de repos, ils dorment souvent à même le sol d'un gymnase sans intimité et sans possibilité de s'isoler.

La nuit, les ronflements des voisins posent problème, ce qui peut être "rigolo" une nuit ou deux devient vite un cauchemar au bout de quelques semaines.

Cela prive les gens de sommeil et peut amener à une mauvaise performance dans le travail", dit-il.

Ces techniciens âgés d'une quarantaine à une cinquantaine d'années pour la plupart, souffrent d'insomnie.

Ils ne bénéficient pas d'une alimentation variée et riche en produits frais, ils ont essentiellement des conservers et des plats micro-ondables,

Ils présentent des signes de déshydratation et d'hypertension due au stress intense auquel ils sont soumis.

"Faire en sorte qu'ils puissent prendre une douche ou un bain, dormir dans un endroit approprié" ne constituerait pas un luxe, mais un moyen d'obtenir un travail performant, souligne le médecin.

La peur de la radioactivité, l'inquiétude des proches et parfois la perte d'être chers ou de biens lors de la catastrophe ajoutent à leur angoisse.

D'après TEPCO, tout est mis en œuvre pour qu'ils aient un confort maximum, mais les révélations du médecin forcent TEPCO à revoir cette position. Ils sont d'accord pour travailler avec lui afin d'aider le personnel à vivre dans de meilleures conditions.

lundi, avril 18 2011

Japon : 3 à 9 mois avant de stabiliser la centrale de Fukushima

TEPCO a avoué à contre cœur que cela allait être long.

Il faudra au moins 3 mois pour combler les brèches et stopper ou en tout cas limiter les rejets de particules radioactives et au moins 9 mois avant d'arriver a reprendre le contrôle des réacteurs.

Il faudra ensuite de nombreuses années avant que la radioactivité déjà présente soit acceptable et plus de 80000 personnes ne pourront sûrement pas regagner leur domicile avant 30 ou 40 ans.

Un sondage a révélé que 70% de la population était favorable a la mise en place d'un impôt spécial destiné a la reconstruction, et demandaient la démission du premier ministre Naoto Kan.

Japon : 3 à 9 mois avant de stabiliser la centrale de Fukushima

TEPCO a avoué à contre cœur que cela allait être long.

Il faudra au moins 3 mois pour combler les brèches et stopper ou en tout cas limiter les rejets de particules radioactives et au moins 9 mois avant d'arriver a reprendre le contrôle des réacteurs.

Il faudra ensuite de nombreuses années avant que la radioactivité déjà présente soit acceptable et plus de 80000 personnes ne pourront sûrement pas regagner leur domicile avant 30 ou 40 ans.

Un sondage a révélé que 70% de la population était favorable a la mise en place d'un impôt spécial destiné a la reconstruction, et demandaient la démission du premier ministre Naoto Kan.

jeudi, avril 14 2011

TEPCO va devoir verser plusieurs milliards de dollars de dédomagements

Un projet de dédommagements est en cours de réflexion au Japon.

D'après les calculs actuels, il se pourrait que TEPCO doive débourser une jolie somme, certainement plus de 130 milliards de dollars.

Un projet est en train de voir le jour afin de limiter cette responsabilité car les spécialistes estiment que la société n'a pas à endosser toutes les responsabilités toute seule.

La responsabilité de Tepco serait plafonnée entre 2.000 et 3.800 milliards de yens (entre 24 et 45 milliards de dollars).

Le plan en appellerait parallèlement à la solidarité des autres entreprises du secteur de l'électricité atomique qui participeraient à un fonds d'aide mutuelle.

Rien n'est voté officiellement mais on devrait en savoir plus rapidement.

samedi, avril 9 2011

Actualites Japon : Tepco continue à déverser de l'eau radioactive en mer

Le déversement d'eau radioactive au Japon devait se terminer aujourd'hui, mais va finalement se poursuivre demain.

L'opération à été retardée du à des difficultés rencontrées, en parties dues à la forte réplique sismique de jeudi.

En raison de capacités de stockage trop faibles, les ingénieurs de Tepco évacuent dans l'océan l'eau de mer qui a été utilisée pour refroidir les barres de combustible et éviter que les coeurs des réacteurs entrent en fusion

Les ingénieurs sur place estiment qu'ils sont encore loin de reprendre le contrôle total et sans danger des réacteurs et qu'ils ne savent pas combien de temps il faudra pour les stabiliser.

Certains parlent de semaines, d'autres de plusieurs mois.

mercredi, avril 6 2011

Japon: la fuite d'eau radioactive a Fukushima est colmatée

Les Actualites du Japon aujourd'hui sont plutôt bonnes.

TEPCO vient d'annoncer que la fuite d'eau radioactive du réacteur numéro 2 est bouchée, grâce à un mélange de verre liquide et de durcissant.

Les opérations de vidage d'eau dans la mer vont tout de même devoir se poursuivre car ils ont besoin de beaucoup de place pour stocker de l'eau beaucoup plus radioactive

11.500 tonnes devraient être évacuées aujourd'hui,il en restera environ 50.000 de plus dans les jours qui viennent.

mercredi, mars 30 2011

Japon : Evacuation de l'eau contaminée grâce à un pétrolier

La Japon à étudié aujourd'hui un maximum de possibilités pour évacuer l'eau radioactive

L'une des idées retenues, serait de pomper cette eau et de la charger dans un gros bateau-citerne mouillant dans la baie de Fukushima

Si ça marche, reste à savoir ce qu'ils vont faire de cette eau polluée... la laisser dans un bateau n'est pas très rassurant.

Une autre action est en cours de réflexion pour limiter les dégagement radioactifs de la centrale : installer une sorte de bâche faite d'une résine spéciale sur les réacteurs afin de limiter les dégagements.

Niveau bourse, Les actions de TEPCO sont en chute libre (baise de 78%) et l'état envisage une nationalisation tandis que des milliers de Manifestants sont rassemblés devant le siège de l'entreprise

le PDG de TEPCO qui ne s'était pas montré depuis le début de la crise (Masataka Shimizu, 66 ans), a été hospitalisé mardi soir, pour hypertension artérielle, selon les médias. (Il ne risque pas sa vie dans la centrale mais je suppose que la pression et le stress qu'il reçoit sont énormes)

Tombé malade, cinq jours après le séisme, le 16 mars, M.Shimizu avait pris une semaine d'arrêt de travail. Il avait alors été forcé de quitter le comité de crise mis en place par le gouvernement et la compagnie électrique.

Je vous invite à voir l'article complet sur lemonde.fr

mardi, mars 29 2011

Japon : pénurie de nouilles instantanées

Tokyo a connu aujourd'hui une pénurie de nouilles instantanées.

En raison des radiations élevées trouvées dans de nombreux légumes et dans les produits de la mer, de nombreux Japonais décident des les boycotter et se ruent sur les conserves et les nouilles instantanées.

Au abords de Tokyo, tous les combinis (distributeurs de nourriture) ont étés dévalisés et les nouilles instantanées (aussi appelées ramen chez nous) sont désormais introuvable.

Pendant ce temps, les opérations se poursuivent sur la centrale de Fukushima.

Areva vient d'envoyer 5 experts au Japon afin de déterminer quel type d'aide ils seraient en mesure d'envoyer là bas.

Anne Lauvergeon, la directrice d'Areva devrait s'y rendre également demain ou jeudi.

La délégation d'Areva sera reçue mercredi au Miti, le ministère japonais de l'Economie, et rencontrera le vice président de son homologue Japonaise, Tepco.

Un spécialiste du CEA (Commissariat à l'énergie atomique) a été envoyé aujourd'hui, il devrait effectuer un compte rendu des opération et déterminer quelle aide apporter dans la journée de demain si tout se passe bien.

lundi, mars 28 2011

Japon : TEPCO demande l'aide urgente de la France

Le ministre de l'industrie, Eric Besson nous informe que le Japon à demandé l'aide urgente de la France pour stabiliser la situation de Fukushima.

"La situation est extrêmement critique, extrêmement sérieuse. Je vois bien que l'opérateur Tepco n'a pas réussi depuis huit jours à stabiliser la situation", a dit Eric Besson

TEPCO ne parvient pas à reprendre le contrôle de la centrale et les fuites radioactives semblent s'aggraver.

Les japonais ont donc pour la première fois, (car ils avaient refusé notre proposition d'envoi de robots spécialisés), il y a 36 heures, a demandé l'appui des industriels français concernés, en la circonstance EDF, Areva et le CEA (Commissariat à l'énergie atomique)

"On a reçu une demande d'aide mais ce n'est pas encore concret, on étudie la nature exacte de cette aide", a dit pour sa part un porte-parole d'Areva.

Cette demande montre bien que le Japon est dans une phase très difficile et j'espère que nos spécialistes auront de bonnes propositions.

dimanche, mars 27 2011

Japon : Evacuation à Fukushima

Les techniciens s'occupant de la centrale de Fukushima ont été évacués car de l'eau extrêmement radioactive à été découverte dans le réacteur numéro 2.

TEPCO a confirmé que le "taux de radioactivité dans l'eau qui s'est accumulée dans la salle des turbines de ce réacteur est de 1 000 millisieverts par heure, soit '10 millions de fois plus élevé que le niveau de radioactivité de l'eau qui se trouve généralement dans un réacteur en bon état."

L'institut français de radioprotection et de sûreté nucléaire nous dit que cela indique "simplement" que le coeur du réacteur à fondu et TEPCO confirme qu'il y a une forte probabilité que les barres de combustible soient fortement endommagées et qu'ils vont installer une pompe pour rediriger l'eau vers une sorte de condensateur spécialisé, aujourd'hui même.

D'après un responsable de l'agence NISA (agence japonaise de sûreté nucléaire et industrielle),Minoru Ogoda, la radioactivité décelée dans le réacteur numéro 2 provient essentiellement de l'iode 134 qui possède une demi-vie relativement courte de 53 minutes, ce qui signifie qu'elle se dissipe rapidement.

La société a aussi annoncé qu'ils allaient désormais utiliser de l'eau douce au lieu de l'eau de mer en raison des dégâts que le sel provoque sur certains circuits. (Reste à savoir ou trouver autant d'eau douce dans un délai court)

Au niveau de l'océan,  le niveau d'iode 131 est aujourd'hui 1850 fois supérieure à la normale (contre 1250 fois hier) mais les autorités affirment que ce n'est toujours pas dangereux pour la vie marine ou la consommation de poisson en raison de la dilution rapide et de la loi de décroissance radioactive de l'iode qui indique que la radioactivité de l'iode 131 est divisée par 2 tous les 8 jours.

"Tant qu'il n'y a pas de cesium 137, ce n'est pas un problème" ont-ils indiqué.

Du coté de Tokyo, la radioactivité est aujourd'hui 6 fois supérieure à d'habitude (0,22 milliSievert par heure), mais il n'y a pour le moment aucun danger et le niveau de radioactivité reste tout de même en dessous des moyennes des villes Européennes (compris entre 0,17 et 0,39 milliSievert par heure) d'après les autorités Japonaises.

 - D'ailleurs je ne comprends pas bien leurs mesures... après quelques recherches, je trouve que la radioactivité naturelle en france est de 0,25 milliSievert par an et pas par heure... ca change beaucoup...

Plusieurs centaines de Japonais ont manifesté aujourd'hui à Tokyo pour demander l'abandon des centrales nucléaires.

samedi, mars 26 2011

Japon : Une situation inquiétante

Après le réacteur numéro 3, c'est le réacteur numéro 1 qui semble poser quelques difficultés.

L'agence de sureté nucléaire Japonais à annoncé avoir découvert de l'eau fortement radioactive dans le bâtiment du réacteur numéro 1.

Tepco déclare ne pas savoir quelle en est la cause et que cela entraine un nouveau retard dans les opérations.

Ce taux élevé de radioactivité pourrait indiquer que le réacteur est endommagé ou qu'il y aurait des fuites d'eau, mais pas de fissure importante n'a été observée d'après Hidehiko Nishiyama (de l'agence de sureté nucléaire Japonaise)

Les techniciens Japonais sont actuellement en train d'évacuer le surplus d'eau.

Deux hommes ont été blessés par les radiations mais ils devraient pouvoir quitter l'hôpital lundi car les brulures ne sont pas profondes et leurs vies ne sont pas en danger.

Les opérations de rétablissement des systèmes de refroidissement continuent. Bien qu'elles soient moins rapides que prévu, elles sont pour le moment positives et encourageantes.

Des prélèvements sur le littoral montrent que l'océan pacifique (les zones proches des terres) est fortement contaminé par la radioactivité avec un taux d'iode radioactif 1250 fois supérieur à la normale (elle était 10 fois moins élevée il y a quelques jours).

Agence de sûreté nucléaire japonaise affirme que bien que ce niveau soit élevé, il n'est pour le moment pas problématique car il va se diluer avec la marée et les animaux et organismes marins ne devraient pas en absorber (ou très peu)

De plus, la loi de décroissance radioactive de l'iode indique que la concentration d'iode se réduit de moitié tous les huit jours, donc lorsque les gens mangeront les produits de la mer, celle ci aura fortement diminuée.

- page 1 de 2