Aller au Forum

Retour à l'accueil

Tag - Refroidissement

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi, mars 19 2011

Japon : électricité rétablie partiellement

Les systèmes de refroidissement des réacteurs 5 et 6 sont de nouveau opérationnels grâce à un générateur électrique diesel, c'est une grande victoire pour les autorités Japonaises qui peuvent désormais se concentrer sur les 4 autres.

Le Japon avait prévu de rétablir également l'électricité dans les réacteurs 1 et 2 aujourd'hui mais il semblerait qu'il y ait eu un nouveau contretemps. Enfin dans ces cas là, les techniciens sont vraiment dans l'imprévu, estimer un planning de travail est certainement très difficile et s'y tenir est quasiment impossible étant donnée qu'ils travaillent presque dans de l'improvisation.

A la minute ou j'écris cet article, on me signale que finalement l'électricité à été rétablie aussi dans le réacteur numéro 2, mais je ne sais pas si le systèmes de refroidissements sont correctement repartis donc en fin de compte, il ne reste plus que le 1 , le 3 et le 4.

La situation est stabilisée sur le réacteur numéro 3 grâce aux camions spécialisés qui envoient de l'eau en continu sur les réacteurs.

Japon : Rétablissement de l'électricité

Le Japon déclare que l'électricité devrait être rétablie aujourd'hui dans les réacteurs numéro 1, 2, 5 et 6.

Les réacteurs 3 et 4 posent plus de problèmes, certainement car c'est là que la radioactivité est la plus élevée. Pour ces deux là, il faudra certainement attendre dimanche ce qui est plutôt inquiétant étant donnée qu'il s'agit des deux réacteurs nécessitant le plus de refroidissement.

D'après le premier ministre Naoto Kan il s'agit d'une course contre la montre, il faut rétablir l'électricité au plus vite.

Si le système de refroidissement redevient opérationnel dans les réacteurs 1,2,5 et 6, les autorités pourront concentrer leurs forces sur les deux restants.

En attendant la remise en état complète, les Japonais suggèrent d'arroser les réacteurs 24h sur 24 et ne plus arrêter durant la nuit afin de limiter encore d'avantage les risques.

Niveau politique, le premier ministre à demandé au chef de l'opposition au parti de devenir vice premier ministre temporairement afin d'aider les Japonais à gérer la crise, celui ci à refusé l'offre. (Il va surement être très mal vu par les Japonais dans les jours qui suivent)

Des niveaux anormalement élevés de radioactivité ont été relevés dans du lait et des épinards dans les préfectures de Fukushima et d'Ibaraki, ce qui est à mon avis plutôt logique vu les circonstances. La radioactivité est cependant toujours ciblée sur les 30Km autour de Fukushima, Tokyo connait certes une radioactivité supérieure à d'habitude, mais rien d'inquietant pour le moment.

Les habitants sont toujours conviés à rester chez eux par mesure de prévention mais le gouvernement n'a rien imposé, jugeant que ce n'était pas une obligation pour le moment.

On peut d'ailleurs dans les rues de Tokyo voir des Japonais aller faire les courses et des enfants jouent dans les parcs bien qu'évidement, les rues sont beaucoup moins fréquentées qu'à l'accoutumée.

Du coté du Séisme et du Tsunami, le bilan est actuellement 7200 morts et 11000 disparus, ce bilan est malheureusement provisoire car la mer rejette des corps sur la plage chaque heures.

De nombreux Japonais sont toujours isolés et manquent d'eau et de nourriture car les secours ne parviennent pas à les rejoindre efficacement. D'autres sont toujours dans des centres d'accueil improvisés mais manquent aussi de chauffage et de vivres.

Le témoignage de l'un d'entre eux nous disait ceci : "En ce moment, un demi bol de riz et un bol de soupe miso est un luxe, pour la plupart des repas c'est une tranche de pain pour 3 personnes"

jeudi, mars 17 2011

Japon : Nouvelles mesures pour éviter le pire (SUITE)

Certains hélicoptères ont partiellement réussi leur mission et ont pu larguer de l'eau au dessus de la piscine contenant les déchets nucléaires afin de la re-remplir.

En revanche, Tokyo Electric Power (Tepco) a indiqué ne pas être en mesure de déterminer la quantité d'eau ayant rempli la piscine, faute de pouvoir l'observer de visu.

La piscine est quasiment asséchée mais cette opération à permit de gagner un peu de temps.

Pendant ce temps, les techniciens s'affairent à la construction d'une nouvelle ligne afin de pouvoir alimenter en électricité les systèmes de refroidissement, ils n'ont pas encore terminé.

Les policiers Japonais ont tenté d'arroser les centrales avec les cannons à eau (anti manifestation je suppose) mais sans succès car ils n'ont pas pu s'approcher suffisamment.

L'armée américaine à quand à elle réussi à envoyer près de  30 tonnes d'eau grâce à des camions protégés ou les soldats n'avaient pas besoin de sortir de la cabine.

Reconstruction des lignes électriques imminente afin de refroidir les centrales

Tepco (la société s'occupant des centrales Japonaises) va tenter d'installer dès ce matin des lignes électriques pour relancer l'alimentation des systèmes de refroidissement des centrales nucleaires (actuellement il est Minuit 30 en France mais 8h30 du matin au Japon

D'ailleurs, ils sont certainement en train de s'en occuper si tout se passe bien (enfin.. bien est un euphémisme dans ces cas là)

Jusqu'à présent ce n'était pas envisageable en raison des trop fortes radiations dans la zone, mais le niveau de contamination est légèrement descendu dans la nuit, suffisamment pour permettre d'entreprendre quelques travaux.

Espérons que les techniciens arrivent à faire redémarrer les systèmes de refroidissement. S'ils y arrivent, le danger ne sera pas totalement écarté, mais ils auront de quoi faire redescendre leur niveau de stress et le temps de trouver des solutions plus efficaces.