Aller au Forum

Retour à l'accueil

Tag - Radioactivite

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi, mai 5 2011

Actualites du Japon : des ouvriers entrent dans le réacteur à Fukushima, 5 mai 2011

Pour la première fois depuis la catastrophe au Japon du 11 mars,2 ouvriers on pu entrer dans un réacteur de Fukushima ce matin.

Munis de combinaisons spéciales et de bouteilles d'oxygene, les deux hommes sont allés installer des systèmes de ventilation munis de filtres afin de faire chuter la radioactivité et permettre un travail dans des conditions normales.

Actualites Japon Fukushima 5 mai 2011

vendredi, avril 22 2011

Les techniciens de Fukushima à la limite de leur résistance

Takeshi Tanigawa, un médecin épidémiologique s'est entretenu avec 80 techniciens de Fukushima au Japon afin d'en savoir plus sur leur état de santé.

Il révèle au journal l'Associated Press lors d'un interview téléphonique les informations qu'il a obtenu.

Voici une partie de ce qu'il explique :

Les techniciens ne peuvent pas se reposer correctement.

Durant leur temps de repos, ils dorment souvent à même le sol d'un gymnase sans intimité et sans possibilité de s'isoler.

La nuit, les ronflements des voisins posent problème, ce qui peut être "rigolo" une nuit ou deux devient vite un cauchemar au bout de quelques semaines.

Cela prive les gens de sommeil et peut amener à une mauvaise performance dans le travail", dit-il.

Ces techniciens âgés d'une quarantaine à une cinquantaine d'années pour la plupart, souffrent d'insomnie.

Ils ne bénéficient pas d'une alimentation variée et riche en produits frais, ils ont essentiellement des conservers et des plats micro-ondables,

Ils présentent des signes de déshydratation et d'hypertension due au stress intense auquel ils sont soumis.

"Faire en sorte qu'ils puissent prendre une douche ou un bain, dormir dans un endroit approprié" ne constituerait pas un luxe, mais un moyen d'obtenir un travail performant, souligne le médecin.

La peur de la radioactivité, l'inquiétude des proches et parfois la perte d'être chers ou de biens lors de la catastrophe ajoutent à leur angoisse.

D'après TEPCO, tout est mis en œuvre pour qu'ils aient un confort maximum, mais les révélations du médecin forcent TEPCO à revoir cette position. Ils sont d'accord pour travailler avec lui afin d'aider le personnel à vivre dans de meilleures conditions.