Aller au Forum

Retour à l'accueil

samedi, mai 14 2011

Actualites Magazines Japon : Parution du Japan LifeStyle numéro 16

Le Japan LifeStyle numéro 16 est dispo depuis mercredi en kiosques.

Pas de chance celui en bas de chez moi ne l'a pas encore reçu snif :(

Au programme principalement, le nouvel Album de Anna Tsuchiya et un entretien avec Miyavi

Akihabara, Actualites du Japon, Magazines, 14 mai 2011

vendredi, avril 15 2011

Arretez de Boycotter les restaurants Japonais !

J'ai appris aujourd'hui que bon nombre de personnes ont peur et hésitent à aller dans les restaurants Japonais.

Voici donc une petite annonce afin de vous rassurer...

D'une part, il y a énormément de contrôles sur les produits importés du Japon afin qu'ils respectent les doses réglementaires de radioactivité.

Ensuite, il faut savoir que chez nous, la majeure partie des ingrédients utilisés dans les restaurants Japonais ne sont pas importés du Japon.

Le saumon vient de Norvège ou d'Écosse. Le Tofu est souvent faire dans des usines françaises.

Les épices viennent pour la plupart de L'inde, de la Thaïlande ou d'Amérique du Sud.

Au niveau des sushis, même chose, le poisson est presque tout le temps importé d'ailleurs.

Donc ceux qui psycottent un peu... déstressez ^^ Allez dans un bon ptit restau Japonais près de chez vous sans crainte et faites vous plaisir !

Pour ceux qui sont dans le sud de la France, Je vous conseille le Samourai à Nice, au bout de la promenade des anglais (quais des Etats Unis).

C'est un restaurant Japonais ou je vais très souvent, qui fait des menus de très bonne qualité ;)

(Je vous ferais un article plus complet là dessus dans quelques jours si vous êtes sages)

vendredi, mars 18 2011

Japon : Une lueur d'espoir (Suite) et télévision NHK en direct

D'après les dernières actualites, le Japon devrait réussir à raccorder la nouvelle ligne électrique au réacteur numéro 2 d'ici la fin de la journée.

Ce que je ne comprends pas en revanche, c'est qu'au Japon actuellement il est plus de 22h... donc soit on a les informations avec beaucoup de retard (auquel cas, espérons qu'ils aient réussi), soit on a pas la même notion de "fin de journée"

Concernant les autres réacteurs (numéro 3 et 4), si tout se passe bien, l'électricité sera raccordée d'ici entre samedi et dimanche.

50 Ouvriers travaillent sur place, leur nombre à diminué pour deux raisons, certains sont malheureusement assez mal en point suite aux fortes doses radioactives reçues, d'autres sont simplement allés se reposer et reprendre des forces, ce qui est désormais possible grâce aux robots d'intervention envoyés par la France (EDF) qui peuvent travailler dans des conditions extrêmes dans mettre en danger la vie des employés.

Pour ceux que ca intéresse, j'ai trouvé un site qui retranscrit la chaine Japonaise NHK en direct, je vous invite à vous y rendre. Elle est malheureusement uniquement en Japonais (si quelque connais une version traduite en direct je veux bien qu'il partage d'ailleurs).

NHK en direct

http://www.ustream.tv/channel/nhk-gtv#utm_campaigne=synclickback&source=http://www.leparisien.fr/tsunami-pacifique/japon-centrale-de-fukushima-les-operations-de-refroidissement-reprennent-18-03-2011-1365291.php&medium=7475111

jeudi, mars 17 2011

Les Victimes du Tsunami abandonnées

Avec ce qui se passe actuellement au Japon, les populations touchées par le séisme et le tsunami se sentent abandonnées.

En effet, l'état concentre tous ses efforts pour maintenir une situation à peu près stable autour des centrales, et les réfugiés passent au second plan.

A Minami Soma, une commune Japonaise située à 30Km de Fukushima (à la limite de la zone de confinement), le Maire lance un "Appel à l'aide".

Les habitants sont conviés à rester calfeutrés chez eux tandis que la ville semble avoir étée oubliée. Il affirme (je cite) : "Plus aucun secours n'arrive, ni médicaments, ni essence, ni kérosène. Nous sommes isolés"

De nombreux habitants osent sortir de chez eux afin de fouiller les décombres à la recherche de leurs proches, famille, amis...

Certains tente de fuir la ville ou aller "plus loin".. mais pour aller ou ?

Il semblerait que personne ne leur dise quoi faire, ou aller.

Il n'y a plus de carburant et il semblerait qu'aucune navette ou train ne vienne prendre des passagers car de nombreuses routes sont coupées, les journaux locaux qui consacrent des pages aux messages des lecteurs sont emplis de messages de détresse envoyés par mail ou fax quand l'électricité le permet.

Il fait -4°C, dans une zone ou les bâtiments sont rasés ou très abimés, il est difficile de maintenir une température correcte, surtout sans électricité, ceux qui décident de partir à pied ne savent pas ou aller ni combien de temps ils vont devoir marcher.

Il semblerait que plus de 20.000 personnes soient isolées de la sorte sans eau ni nourriture. Seuls les hélicoptères peuvent venir les chercher mais les passages se font trop rares.

Plus de 500.000 personnes ont tout de même trouvé refuge dans des centres d'accueil ouverts par les autorités (Salles de fêtes, gymnases...), eux ont la chance d'avoir un peu de nourriture, mais pour le froid, il faut se serrer.

Le manque d'essence empêche les secours d'arriver jusqu'à eux et les camions de transport ont peur de s'approcher de la zone radioactive.

Nombreux sont ceux qui demandent à l'état de s'impliquer d'avantage et de ne pas les oublier. Ils veulent savoir quoi faire, ou aller...

Japon : Nouvelles mesures pour éviter le pire (SUITE)

Certains hélicoptères ont partiellement réussi leur mission et ont pu larguer de l'eau au dessus de la piscine contenant les déchets nucléaires afin de la re-remplir.

En revanche, Tokyo Electric Power (Tepco) a indiqué ne pas être en mesure de déterminer la quantité d'eau ayant rempli la piscine, faute de pouvoir l'observer de visu.

La piscine est quasiment asséchée mais cette opération à permit de gagner un peu de temps.

Pendant ce temps, les techniciens s'affairent à la construction d'une nouvelle ligne afin de pouvoir alimenter en électricité les systèmes de refroidissement, ils n'ont pas encore terminé.

Les policiers Japonais ont tenté d'arroser les centrales avec les cannons à eau (anti manifestation je suppose) mais sans succès car ils n'ont pas pu s'approcher suffisamment.

L'armée américaine à quand à elle réussi à envoyer près de  30 tonnes d'eau grâce à des camions protégés ou les soldats n'avaient pas besoin de sortir de la cabine.

Japon : Nouvelles mesures pour éviter le pire

Les japonais sont actuellement en train d'essayer de reconstruire des lignes électriques afin de pouvoir fournir suffisamment d'énergie pour relancer les systèmes de refroidissement.

C'est une taches très difficile car même si la radioactivité est un peu descendue, elle reste tout de même très élevée pour les techniciens qui sont au coeur d'une situation très dangereuse.

Parallèlement, des hélicoptères ont à nouveau tenté de déverser de l'eau sur la centrale sans plus de succès et 11 camions-citerne sont à l'heure actuelle d'intervenir afin d'envoyer un maximum d'eau dans les zones les plus dangereuses.

D'autres hélicoptères des forces Japonaises et Américaines et Chinoises vont continuer leurs passages et tentatives de refroidissement durant toute la journée si les niveaux de radiation le permettent. (la photo en titre de l'article montre d'ailleurs un hélicoptère en train de se ravitailler en eau de mer)

Il y a actuellement encore au moins 180 techniciens encore présent sur le site en train de travailler dans des conditions extrêmes aidés par ne nombreux robots télécommandés envoyés en grande partie par la EDF et d'autres spécialistes étrangers.

Il semblerait aussi que la France ait envoyé plusieurs tonnes d'Acide Borique, un acide dont la particularité est de dissoudre les neutrons et ainsi stopper la réaction nucléaire.

Nous n'avons ne savons malheureusement pas pour le moment si une utilisation de cet acide a déjà été effectuée.

Reconstruction des lignes électriques imminente afin de refroidir les centrales

Tepco (la société s'occupant des centrales Japonaises) va tenter d'installer dès ce matin des lignes électriques pour relancer l'alimentation des systèmes de refroidissement des centrales nucleaires (actuellement il est Minuit 30 en France mais 8h30 du matin au Japon

D'ailleurs, ils sont certainement en train de s'en occuper si tout se passe bien (enfin.. bien est un euphémisme dans ces cas là)

Jusqu'à présent ce n'était pas envisageable en raison des trop fortes radiations dans la zone, mais le niveau de contamination est légèrement descendu dans la nuit, suffisamment pour permettre d'entreprendre quelques travaux.

Espérons que les techniciens arrivent à faire redémarrer les systèmes de refroidissement. S'ils y arrivent, le danger ne sera pas totalement écarté, mais ils auront de quoi faire redescendre leur niveau de stress et le temps de trouver des solutions plus efficaces.

mercredi, mars 16 2011

Japon : La catastrophe nucléaire de plus en plus proche.

La radioactivité au Japon a considérablement augmenté aux alentours de la centrale de Fukushima, et jusqu'à Tokyo.

Dans le nord de Tokyo, la radioactivité mesurée était de 300 fois supérieure à la normale ce matin mais d'après les autorités, il n'y a pas de réel danger pour la santé pour le moment au delà de 30K autour de la centrale

Ce matin, les réacteurs 5 et 6 ont commencé à montrer des signes de surchauffe, et un hélicoptère transportant de l'eau à été envoyé pour déverser le liquide sur le réacteur numéro 4 et ainsi le refroidir.

Sa mission a échoué car la forte radioactivité au dessus de la centrale l'a empêché d'approcher suffisamment.

Je n'étais pas au courant que la radioactivité pouvait perturber les instruments de vol et si c'est pour le danger d'exposition des pilotes une bonne combinaison devrait suffire si l'exposition n'est pas prolongée, d'autant plus que les techniciens à l'intérieur de la centrale doivent recevoir beaucoup plus de radiations... Je vais donc essayer de me renseigner un peu plus et éditer le message.

Un camion citerne a lui aussi essayé de s'approcher afin d'apporter une grosse quantité d'eau mais on ne sait pas encore s'il a réussi.

Selon un responsable de l'agence, vers 10H45 le niveau de radiation autour de la porte d'entrée est monté à 6,4 millisieverts. A 10H54, ce niveau est retombé à 2,9 millisieverts » ce qui est plutôt bon signe.

En revanche, Chaque réacteur  possède une piscine de stockage de combustible usé, c'est en fait là que sont entreposé les déchets radioactifs. Leur radiation n'est plus suffisante pour être utilisé dans le coeur, mais est encore assez forte pour nécessiter que les déchets soient stockés dans un piscine d'eau pendant encore des 10aines d'années afin des les "décharger".

Etant donnée que ces déchets sont inertes, ils ne produisent que très peu de radiation dans leur état et il n'y a pas d'enceinte de confinement autour, mais si la température monte et qu'une explosion a lieu dans cette piscine, une grande partie de déchets radioactifs vont être expulsés à l'air libre de manière très inquiétante.

Point positif, les vents soufflent actuellement en direction du Pacifique, limitant ainsi les retombées sur le Japon.

Tant qu'on est sur la météo, au Japon aujourd'hui, il a neigé toute la journée. C'est à double tranchant.

D'un coté, celà rend beaucoup plus difficile la recherche de survivants suite au Séisme et au Tsunami et les éventuels survivants risque de ne pas tenir longtemps sous des températures aussi faibles (là il est 18h chez nous, il fait grosso modo 15°C, mais à Tokyo, il est 2h du matin et les températures de la journée ont oscillé entre -2 et 5°C).

D'un autre coté, ces températures basses contribuent à empêcher le réchauffement des réacteurs, même si cette contribution est minime elle apporte un avantage non négligeable.

lundi, mars 14 2011

Séisme au Japon, vers une catastrophe nucléaire... (SUITE)

(cette image vient du site TF1)

Le Japon vient de placer un état d'alerte de niveau 4 sur l'échelle des évenements nucléaires et technologieus (INES) suit à l'incident qui s'est produit aujourd'hui.


6 réacteurs nucléaires sont dans un état instable et privés de leur système de refroidissement tandis que 2 coeurs ont déjà fondus.

Même si le Japon déclare un niveau 4, le l'autorité de surveillance nucléaire française pense qu'il est possible que l'accident atteigne un niveau de gravité de 5 ou 6 dans les heures à venir car sans système de refroidissement efficace, il est extrêmement difficile de maintenir un coeur radioactif à température convenable.

Pour comparaison, l'incident qui s'est produit en 1986 à Tchernobyl était de niveau 7.

Quelques explications sur ce qui s'est passé :

Suite aux dégâts causés par le séisme et le tsunami, les générateurs d'électricité de secours n'ont pas pu démarrer, ce qui a bloqué le système de refroidissement et l'eau présente dans la cuve à commencé à bouillir.

Le coeur du réacteur (contenant le combustible nucléaire) commence à fondre et la pression augmente dangereusement. Les autorités ouvrent les vannes afin de la faire diminuer et relâchent ainsi de la vapeur radioactive dans l'enceinte de confinement étanche.

L'enceinte de confinement n'étant pas extensible, il est alors nécessaire de dépressuriser l'enceinte libérant ainsi une partie de radioélements de dangerosité moyenne (césium 137) à l'air libre.

Le coeur du réacteur fondu entrant en contact avec l'eau génère une grosse masse d'hydrogène pur qui au contact de l'oxygène provoque une explosion qui souffle le toit de la centrale

Afin de refroidir le coeur du réacteur, les autorités décident alors d'injecter de l'eau de mer via les tuyaux anti incendies mais d'après la TEPCO (la compagnie qui gère les réacteurs), le coeur continuerait de fondre.

Ces quelques explications ont étés reprises d'une animation présente sur le site lemonde.fr, je vous invite donc à aller consulter l'article original ici

Séisme au Japon, vers une catastrophe nucléaire...

La centrale nucléaire de Fukushima ayant été endommagée lors du séisme vient de subit une explosion ce matin.

C’est la seconde explosion en quelques heures.

Une autre centrale (Nommée Tokai) a connu le même problème cette nuit dans la préfecture d’Ibaraki (120Km de Tokyo) après que l’un des systèmes de refroidissement ait cessé de fonctionner.

Un nouveau séisme à eu lieu ce matin à 10h (heure locale) d’une puissance de 5.8.

Bien que d’amplitude beaucoup plus faible, au vue des dommages déjà causés, il ne peut qu’accentuer les dégâts déjà subits.

D’après Naoto Kan, le premier ministre Japonais, la catastrophe qui vient de se produire (enchainement de séisme, tsunami et accidents nucléaires), représenterait la crise la plus grave qu’ait connu le Japon depuis la seconde guerre mondiale.

Heureusement, les fuites radioactives sont pour le moment bien loin d’égaler celles de Tchernobyl.

Dans le Nord du Japon, plus de 2 millions de foyers sont privés d’électricité et je rappelle qu’en cette période de l’année,  les températures de l’archipel varient généralement entre -10 et 10°.

Près de 1,5 million d’habitations n’ont plus accès à l’eau courante et plusieurs centaines de milliers de personnes ont étés évacuées des zones dévastées ou à risques.

Une nouvelle équipe de pompiers français a été envoyée cette nuit par avion afin d’aider les forces locales tandis que 70 autres pays ont déjà proposé leur aide et envoyé des troupes.

vendredi, mars 11 2011

Le Japon face au tremblement de terre

A 7h du matin aujourd'hui (qui correspond à Hier, 14h au Japon), il y a eu un tremblement de terre de magnitude 8,9 sur l'échelle de Richter à 380 km au nord de Tokyo.

L'épicentre du Séisme se trouve à plus de 130Km des côtes et à 25Km sous la surface de l'océan Pacifique.

Il s'agirait de l'un des tremblements de terre les plus violents qu'ai connu le Japon dans toute son histoire.

Les vibrations ont provoqué un tsunami avec des vagues allant jusqu'à 10m de haut.

A l'heure actuelle, deux raffinerie de pétrole sont en feu, de même qu'une centrale nucléaire ce qui inquiète évidement fortement les Japonais..

Ce séisme a causé des dégâts sur les lignes téléphoniques qui sont désormais quasi inexistante, il ne reste plus qu'internet (certainement car la plupart des câbles sont enterrés).

Étonnement,  on ne recense pour le moment que 44 morts.

L'armée vient de plus aujourd'hui de lancer des avions d'observation pour permettre de comprendre l'ampleur des dégâts, de plus le tsunami risque de toucher toutes les iles du pacifiques (état d'alerte décrété).

Ce séisme d'un ampleur phénoménale, il a touché essentiellement la région de Sendai.

Le port de Sendai a débordé, des milliers de bateaux ont étés pulvérisés, quand à l'aéroport tous les employés ont du se réfugier dans les tours de contrôles (même si la majeure partie des avions était en vol ou dans les hangars, les dégâts doivent être considérables), et le tsunami est entré jusqu'à 5km dans les terres balayant tout sur son passage, maisons, immeubles....

Le Japon s'attend désormais à une réplique importante, sachant que depuis toutes les deux- trois minutes il y a des minis secousses qui laissent envisager un "second round".

On annonce aussi qu'un bateau transportant une centaine de personnes aurait été emporté par les flots du tsunami, mais à l'heure actuelle il n'y a pas plus d'informations.

Il va falloir attendre que tout ça ce calme un peu... mais les prochains jours s'annoncent difficiles...

Je vous invite à consulter le site du monde.fr pour des informations régulières : http://www.lemonde.fr/

mardi, février 22 2011

Voyages pas cher vers l'Asie


Bonjour.

La compagnie aériène Air-Asia lance des vols low-cost entre Paris et Kuala Lumpur (Malaisie) pour seulement 230€

A partir de la bas, il est facile de prendre un correspondance vers tous les pays d'asie, dont le Japon évidement.

Actuellement la compagnie Aie-Asia tente d'obtenir d'avantage de crénaux de vol et d'acheter des avions supplémentaires afin de pouvoir proposer des voyages plus nombreux.

Une ligne devrait rapidement être ouverte en Kuala Lumpur et Nice afin de proposer aux asiatiques un accès simplifié au sud de la France et plus particulièrement aux Alpes, du moins c'est ce que souhaite le responsable de la firme.

Une compagnie à suivre de très près en tout cas :)

De nouveaux voyages en perspective ?

lundi, décembre 13 2010

Recette soupe miso


Ingrédients (pour 6 personnes) :

- 1 cuillère à café d'huile de tournesol
- 2 gousses d'ail hachées
- 1 cuillère à café de gingembre râpé
- 2 carottes tranchées finement
- 100 g de champignons coupés finement
- 8 cuillères à soupe de miso (le miso est un condiment végétarien que l'on trouve dans les épiceries asiatiques)
- 1 litre d'eau

Préparation : 15 minutes et cuisson 20 minutes.

Faire chauffer l'huile dans une casserole sur feu moyen. Ajouter l'ail et les oignons et faire revenir à feu doux.

Ajouter le gingembre, les carottes et les champignons. Laisser cuire de 5 à 10 minutes jusqu'à ce que les légumes soient tendres.

Dissoudre le miso dans 100 ml d'eau et l'ajouter ainsi que l'eau restante aux légumes.

Faire cuire quelques minutes (attention, la soupe ne doit pas bouillir une fois le miso ajouté!) et servir.

lundi, décembre 6 2010

Au trou les vieux !

Derrière ce titre accrocheur se cache une vérités surprenante (ou pas ^^)

Une récente étude montre que dans les prisons Japonaises, 16% des personnes incarcérées ont plus de 55 ans (pour comparaison, c'est 4,5% aux Etats Unis).

La plupart des prisons ont des zones spécialement aménagées pour les personnes âgées avec un personnel spécialement formé à la gérontologie. Des rampes d'accès sont présentes pour faciliter le déplacement et tout le matériel nécessaire à la bonne santé des personnes âgées est disponible (médicaments, couches, déambulateurs...)

Le gouvernement vient de débloquer 100 millions de dollars afin d'aménager de la sorte 3 prisons et réaliser dans chacune une étage dédié à ces personnes.

Reste à savoir pourquoi on retrouve autant de personnes âgées en prison au Japon...

En fait la raison est simple, les "vieux" sont mieux pris en charge en prison que dans la société et ont donc tout intérêt à se faire enfermer.

Plus de 80% d'entre eux auraient étés arrêtés pour des petits larcins (vol à l'étalage) d'une valeur inférieure à 45€

En prison, ils sont sur d'être soignés, ils ont toujours quelqu'un en cas de besoin, toutes les formalités administratives sont gérées par la prison, ils ont des groupes d'amis avec qui discuter, jouer aux cartes...

Dans ce pays ou une grande partie des personnes âgées sont laissées à l'abandon, en prison elles continuent à garder une vie décente.

mardi, novembre 30 2010

Le mal être des jeunes japonais s'intensifie

La semaine derniere un nouvel accident regrettable s'est produit, une jeune fille de 13 ans s'est jetée de son balcon, afin de se donner la mort pour ne plus subir les brimades à son école.

C'est un nouveau cas, dans un phenomène qui n'est pourtant pas récent, la violence dans les écoles est un fléau dans ce pays considéré comme l'un des plus sur au monde.

C'est ce qu'on appelle au Japon l'Ijime:

littéralement « intimidation », désignant les brimades que subissent ceux qui sont exclus d'un groupe parce que différents. Ce phénomène est très présent dans le milieu scolaire. Les brimades infligées peuvent prendre diverses formes : Harcèlement, sévices physique,calomnies, ignorance totale de la personne.

Pour mieux comprendre cette affaire voici un lien vers le site Aujourd'hui le Japon : http://japon.aujourdhuilemonde.com/


- page 1 de 2