Aller au Forum

Retour à l'accueil

Tag - Centrale Nucleaire

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi, mai 7 2011

Actualites du Japon : 7 mai 2011, Fermeture de la centrale de Hamaoka pour éviter un nouveau Fukushima

La centrale nucléaire de Hamaoka va être fermée au plus vite afin d'éviter une catastrophe du même genre que Fukushima.
La centrale est placée sur une zone a fort risque sismique, à 200km de Tokyo et 100km de Nagoya.

S'il arrivait la même chose qu'à Fukushima, les conséquences seraient encore plus graves vu la forte densité de population et la puissance économique de ces deux villes.

Naoto Kan, le premier ministre Japonais a donc ordonné le démantèlement immédiat de la centrale et donc l'arrêt de 2 réacteurs (2 des 3 autres étaient déjà stoppés définitivement et le dernier avait été mis en pause.)

La mise en arrêt total de la centrale prendra évidement du temps mais devrait commencer très rapidement.

Akihabara, Actualités du Japon et de Fukushima, 7 mai 2011

lundi, mars 21 2011

Le Japon poursuit sa course contre la montre : Des nouvelles plus ou moins bonnes

Ce matin, de la fumée s'échappait du réacteur numéro 3.

Ce n'était qu'un mauvais moment à passer et c'est désormais terminé. En revanche, un peu de fumée à commencé à être détectée en provenance du réacteur numéro 2.

Les autorités japonaises ont décliné l’offre française d’envoi de robots spécialisés pour intervenir dans la centrale de Fukushima, jugeant ces engins «inadaptés» à la situation, a indiqué l’Autorité de sûreté nucléaire française (ASN).

Ces robots télécommandés peuvent évoluer en milieu irradiant, en intérieur comme en extérieur, et sont capables de réaliser des travaux publics sur site (pelle mécanique, bulldozer) et des gestes techniques complexes, comme la récupération de débris, du balisage ou des prélèvements. Ils peuvent aussi enregistrer des vidéos et les transmettre.

Etant donné que les médias Japonais filtrent une partie de l'information, il est possible que ce soit cette dernière capacité qui leur pose problème, mais je ne fait qu'émettre des suppositions (j'espère à tort).

A défaut de mieux, la France à donc envoyé 150 tonnes d'aide technique et humanitaire dont des médicaments, de la nourriture (soupe), de l'eau minérale, des couvertures, des médicaments et des équipements de protection contre la radioactivité, accompagnés d'appareils de mesure de la radioactivité (certainement des compteurs geiger)

Voici le détail de cette aide :

 - 7.000 couvertures

 - 100.000 bouteilles d'eau

 - un million de masques respiratoires

 - 5 tonnes de fruits en conserves

 - 50.000 soupes déshydratées

 - 100.000 flacons de solution hydro-alcoolique

 - 5 tonnes de médicaments et produits médicaux

On apprend aussi que Sarkozy n'ira pas au Japon à la fin du mois. Celui-ci a décidé de reporter son déplacement en accord avec le Premier ministre nippon Naoto Kan, avec lequel il s'est entretenu au téléphone vendredi.

J'aimerais aussi faire un petit rappel à nos lecteurs, Il est prévu que le nuage radioactif survole la France mercredi ou jeudi mais il n'y a absolument aucune raison de s'inquiéter pour nous.

Même si ca va nous passer dessus, il ne faut pas oublier que ce nuage est plutôt petit, et surtout qu'il aura parcouru plus de 10.000km avant d'arriver chez nous.. les particules seront toutes diffuses et ce sera complétement négligeable.

Inutile donc de paniquer ni même de s'inquiéter, pas la peine d'aller demander des pastilles d'iode en Pharmacie (qui n'en délivrent pas et il faut savoir que ces pastilles d'iodes sont fortement cancérigènes si elles sont prises sans raison), pas la peine non plus de demander de la Bétadine car elle n'aurait absolument aucune efficacité sur les radiations.

Honnêtement, je m'inquiète pour les Japonais, pour l'Asie mais (pardonnez moi l'expression) pas du tout pour ma gueule.

samedi, mars 19 2011

Japon : électricité rétablie partiellement

Les systèmes de refroidissement des réacteurs 5 et 6 sont de nouveau opérationnels grâce à un générateur électrique diesel, c'est une grande victoire pour les autorités Japonaises qui peuvent désormais se concentrer sur les 4 autres.

Le Japon avait prévu de rétablir également l'électricité dans les réacteurs 1 et 2 aujourd'hui mais il semblerait qu'il y ait eu un nouveau contretemps. Enfin dans ces cas là, les techniciens sont vraiment dans l'imprévu, estimer un planning de travail est certainement très difficile et s'y tenir est quasiment impossible étant donnée qu'ils travaillent presque dans de l'improvisation.

A la minute ou j'écris cet article, on me signale que finalement l'électricité à été rétablie aussi dans le réacteur numéro 2, mais je ne sais pas si le systèmes de refroidissements sont correctement repartis donc en fin de compte, il ne reste plus que le 1 , le 3 et le 4.

La situation est stabilisée sur le réacteur numéro 3 grâce aux camions spécialisés qui envoient de l'eau en continu sur les réacteurs.

Japon : Rétablissement de l'électricité

Le Japon déclare que l'électricité devrait être rétablie aujourd'hui dans les réacteurs numéro 1, 2, 5 et 6.

Les réacteurs 3 et 4 posent plus de problèmes, certainement car c'est là que la radioactivité est la plus élevée. Pour ces deux là, il faudra certainement attendre dimanche ce qui est plutôt inquiétant étant donnée qu'il s'agit des deux réacteurs nécessitant le plus de refroidissement.

D'après le premier ministre Naoto Kan il s'agit d'une course contre la montre, il faut rétablir l'électricité au plus vite.

Si le système de refroidissement redevient opérationnel dans les réacteurs 1,2,5 et 6, les autorités pourront concentrer leurs forces sur les deux restants.

En attendant la remise en état complète, les Japonais suggèrent d'arroser les réacteurs 24h sur 24 et ne plus arrêter durant la nuit afin de limiter encore d'avantage les risques.

Niveau politique, le premier ministre à demandé au chef de l'opposition au parti de devenir vice premier ministre temporairement afin d'aider les Japonais à gérer la crise, celui ci à refusé l'offre. (Il va surement être très mal vu par les Japonais dans les jours qui suivent)

Des niveaux anormalement élevés de radioactivité ont été relevés dans du lait et des épinards dans les préfectures de Fukushima et d'Ibaraki, ce qui est à mon avis plutôt logique vu les circonstances. La radioactivité est cependant toujours ciblée sur les 30Km autour de Fukushima, Tokyo connait certes une radioactivité supérieure à d'habitude, mais rien d'inquietant pour le moment.

Les habitants sont toujours conviés à rester chez eux par mesure de prévention mais le gouvernement n'a rien imposé, jugeant que ce n'était pas une obligation pour le moment.

On peut d'ailleurs dans les rues de Tokyo voir des Japonais aller faire les courses et des enfants jouent dans les parcs bien qu'évidement, les rues sont beaucoup moins fréquentées qu'à l'accoutumée.

Du coté du Séisme et du Tsunami, le bilan est actuellement 7200 morts et 11000 disparus, ce bilan est malheureusement provisoire car la mer rejette des corps sur la plage chaque heures.

De nombreux Japonais sont toujours isolés et manquent d'eau et de nourriture car les secours ne parviennent pas à les rejoindre efficacement. D'autres sont toujours dans des centres d'accueil improvisés mais manquent aussi de chauffage et de vivres.

Le témoignage de l'un d'entre eux nous disait ceci : "En ce moment, un demi bol de riz et un bol de soupe miso est un luxe, pour la plupart des repas c'est une tranche de pain pour 3 personnes"

vendredi, mars 18 2011

Japon : Une lueur d'espoir (Suite) et télévision NHK en direct

D'après les dernières actualites, le Japon devrait réussir à raccorder la nouvelle ligne électrique au réacteur numéro 2 d'ici la fin de la journée.

Ce que je ne comprends pas en revanche, c'est qu'au Japon actuellement il est plus de 22h... donc soit on a les informations avec beaucoup de retard (auquel cas, espérons qu'ils aient réussi), soit on a pas la même notion de "fin de journée"

Concernant les autres réacteurs (numéro 3 et 4), si tout se passe bien, l'électricité sera raccordée d'ici entre samedi et dimanche.

50 Ouvriers travaillent sur place, leur nombre à diminué pour deux raisons, certains sont malheureusement assez mal en point suite aux fortes doses radioactives reçues, d'autres sont simplement allés se reposer et reprendre des forces, ce qui est désormais possible grâce aux robots d'intervention envoyés par la France (EDF) qui peuvent travailler dans des conditions extrêmes dans mettre en danger la vie des employés.

Pour ceux que ca intéresse, j'ai trouvé un site qui retranscrit la chaine Japonaise NHK en direct, je vous invite à vous y rendre. Elle est malheureusement uniquement en Japonais (si quelque connais une version traduite en direct je veux bien qu'il partage d'ailleurs).

NHK en direct

http://www.ustream.tv/channel/nhk-gtv#utm_campaigne=synclickback&source=http://www.leparisien.fr/tsunami-pacifique/japon-centrale-de-fukushima-les-operations-de-refroidissement-reprennent-18-03-2011-1365291.php&medium=7475111

jeudi, mars 17 2011

Japon : Nouvelles mesures pour éviter le pire (SUITE)

Certains hélicoptères ont partiellement réussi leur mission et ont pu larguer de l'eau au dessus de la piscine contenant les déchets nucléaires afin de la re-remplir.

En revanche, Tokyo Electric Power (Tepco) a indiqué ne pas être en mesure de déterminer la quantité d'eau ayant rempli la piscine, faute de pouvoir l'observer de visu.

La piscine est quasiment asséchée mais cette opération à permit de gagner un peu de temps.

Pendant ce temps, les techniciens s'affairent à la construction d'une nouvelle ligne afin de pouvoir alimenter en électricité les systèmes de refroidissement, ils n'ont pas encore terminé.

Les policiers Japonais ont tenté d'arroser les centrales avec les cannons à eau (anti manifestation je suppose) mais sans succès car ils n'ont pas pu s'approcher suffisamment.

L'armée américaine à quand à elle réussi à envoyer près de  30 tonnes d'eau grâce à des camions protégés ou les soldats n'avaient pas besoin de sortir de la cabine.

lundi, mars 14 2011

Séisme au Japon, vers une catastrophe nucléaire...

La centrale nucléaire de Fukushima ayant été endommagée lors du séisme vient de subit une explosion ce matin.

C’est la seconde explosion en quelques heures.

Une autre centrale (Nommée Tokai) a connu le même problème cette nuit dans la préfecture d’Ibaraki (120Km de Tokyo) après que l’un des systèmes de refroidissement ait cessé de fonctionner.

Un nouveau séisme à eu lieu ce matin à 10h (heure locale) d’une puissance de 5.8.

Bien que d’amplitude beaucoup plus faible, au vue des dommages déjà causés, il ne peut qu’accentuer les dégâts déjà subits.

D’après Naoto Kan, le premier ministre Japonais, la catastrophe qui vient de se produire (enchainement de séisme, tsunami et accidents nucléaires), représenterait la crise la plus grave qu’ait connu le Japon depuis la seconde guerre mondiale.

Heureusement, les fuites radioactives sont pour le moment bien loin d’égaler celles de Tchernobyl.

Dans le Nord du Japon, plus de 2 millions de foyers sont privés d’électricité et je rappelle qu’en cette période de l’année,  les températures de l’archipel varient généralement entre -10 et 10°.

Près de 1,5 million d’habitations n’ont plus accès à l’eau courante et plusieurs centaines de milliers de personnes ont étés évacuées des zones dévastées ou à risques.

Une nouvelle équipe de pompiers français a été envoyée cette nuit par avion afin d’aider les forces locales tandis que 70 autres pays ont déjà proposé leur aide et envoyé des troupes.