Aller au Forum

Retour à l'accueil

lundi, mars 14 2011

Séisme au Japon, vers une catastrophe nucléaire... (SUITE)

(cette image vient du site TF1)

Le Japon vient de placer un état d'alerte de niveau 4 sur l'échelle des évenements nucléaires et technologieus (INES) suit à l'incident qui s'est produit aujourd'hui.


6 réacteurs nucléaires sont dans un état instable et privés de leur système de refroidissement tandis que 2 coeurs ont déjà fondus.

Même si le Japon déclare un niveau 4, le l'autorité de surveillance nucléaire française pense qu'il est possible que l'accident atteigne un niveau de gravité de 5 ou 6 dans les heures à venir car sans système de refroidissement efficace, il est extrêmement difficile de maintenir un coeur radioactif à température convenable.

Pour comparaison, l'incident qui s'est produit en 1986 à Tchernobyl était de niveau 7.

Quelques explications sur ce qui s'est passé :

Suite aux dégâts causés par le séisme et le tsunami, les générateurs d'électricité de secours n'ont pas pu démarrer, ce qui a bloqué le système de refroidissement et l'eau présente dans la cuve à commencé à bouillir.

Le coeur du réacteur (contenant le combustible nucléaire) commence à fondre et la pression augmente dangereusement. Les autorités ouvrent les vannes afin de la faire diminuer et relâchent ainsi de la vapeur radioactive dans l'enceinte de confinement étanche.

L'enceinte de confinement n'étant pas extensible, il est alors nécessaire de dépressuriser l'enceinte libérant ainsi une partie de radioélements de dangerosité moyenne (césium 137) à l'air libre.

Le coeur du réacteur fondu entrant en contact avec l'eau génère une grosse masse d'hydrogène pur qui au contact de l'oxygène provoque une explosion qui souffle le toit de la centrale

Afin de refroidir le coeur du réacteur, les autorités décident alors d'injecter de l'eau de mer via les tuyaux anti incendies mais d'après la TEPCO (la compagnie qui gère les réacteurs), le coeur continuerait de fondre.

Ces quelques explications ont étés reprises d'une animation présente sur le site lemonde.fr, je vous invite donc à aller consulter l'article original ici

Séisme au Japon, vers une catastrophe nucléaire...

La centrale nucléaire de Fukushima ayant été endommagée lors du séisme vient de subit une explosion ce matin.

C’est la seconde explosion en quelques heures.

Une autre centrale (Nommée Tokai) a connu le même problème cette nuit dans la préfecture d’Ibaraki (120Km de Tokyo) après que l’un des systèmes de refroidissement ait cessé de fonctionner.

Un nouveau séisme à eu lieu ce matin à 10h (heure locale) d’une puissance de 5.8.

Bien que d’amplitude beaucoup plus faible, au vue des dommages déjà causés, il ne peut qu’accentuer les dégâts déjà subits.

D’après Naoto Kan, le premier ministre Japonais, la catastrophe qui vient de se produire (enchainement de séisme, tsunami et accidents nucléaires), représenterait la crise la plus grave qu’ait connu le Japon depuis la seconde guerre mondiale.

Heureusement, les fuites radioactives sont pour le moment bien loin d’égaler celles de Tchernobyl.

Dans le Nord du Japon, plus de 2 millions de foyers sont privés d’électricité et je rappelle qu’en cette période de l’année,  les températures de l’archipel varient généralement entre -10 et 10°.

Près de 1,5 million d’habitations n’ont plus accès à l’eau courante et plusieurs centaines de milliers de personnes ont étés évacuées des zones dévastées ou à risques.

Une nouvelle équipe de pompiers français a été envoyée cette nuit par avion afin d’aider les forces locales tandis que 70 autres pays ont déjà proposé leur aide et envoyé des troupes.